Lombalgie : les principales causes

Soudain, vous avez mal au bas du dos. Et cela se comprend si vous avez déterré un hectare de terre vierge hier. Mais souvent, la douleur apparaît comme sortie de nulle part : lorsque vous vous réveillez, vous constatez soudain que se pencher et se pencher est un problème. Voyons pourquoi le bas du dos peut faire mal et ce que cela signifie.

un homme a mal au dos

Posture inconfortable

Dans la bonne position, la colonne lombaire doit avoir une légère flexion vers l'avant. C'est ce qu'on appelle la lordose physiologique. Si vous êtes penché ou que le dossier de la chaise ne soutient pas la colonne vertébrale, cette courbe est forcée de se redresser. La perte de cette « courbe » d'amortissement entraîne un déplacement des disques vertébraux et peut provoquer des maux de dos.

La douleur dans ce cas apparaît à la fin de la journée de travail et disparaît généralement le matin, à condition de dormir sur un lit plat et pas trop mou. La meilleure façon de soulager l'inconfort du dos est de commencer à contrôler votre position assise et d'obtenir des meubles plus ergonomiques.

Plier ou soulever des poids

Si vous devez souvent vous pencher en avant, la charge principale tombe sur la colonne lombaire. Cela peut entraîner à la fois des blessures permanentes aux muscles du dos et un déplacement des disques vertébraux, surtout si vous devez soulever des poids.

En règle générale, dans ce cas, les maux de dos surviennent soudainement, sont aigus et durent plusieurs jours. C'est une raison de consulter immédiatement un médecin pour s'assurer que les exploits du travail n'ont pas entraîné de conséquences graves. Mais la meilleure chose, avant que votre dos ne commence à vous déranger sérieusement, est d'apprendre à vous plier correctement, en essayant d'impliquer non seulement votre dos mais aussi vos jambes dans ce processus.

Surpoids

Les kilos en trop, surtout s'ils sont trop nombreux, sont un fardeau supplémentaire pour la colonne vertébrale malade. Et surtout sur sa région lombaire : l'excès de graisse sur l'abdomen déplace le centre de gravité vers l'avant et conduit au fait que la courbure lombaire s'agrandit. Cela peut provoquer un déplacement des disques vertébraux et des douleurs chroniques.

De plus, en règle générale, l'excès de poids s'accompagne de muscles faibles et non entraînés chargés de soutenir la colonne vertébrale - dans ce cas, même une charge minimale entraîne des sensations douloureuses dans le bas du dos.

Traumatisme

C'est peut-être la cause la plus évidente de la lombalgie. Les chutes ou le fanatisme excessif dans le gymnase peuvent entraîner des douleurs au bas du dos. Avec des ecchymoses et des tensions musculaires sévères, la douleur peut être vive et s'intensifier avec un changement de position du corps. Ou, au contraire, douloureux - si les muscles du bas du dos deviennent enflammés en raison d'un effort excessif. Dans tous les cas, une visite chez le médecin ne peut être différée : des blessures non diagnostiquées et non traitées à temps peuvent avoir des conséquences très dangereuses.

Âge

Les changements liés à l'âge dans les tissus osseux et musculaires peuvent également entraîner des maux de dos. Ils sont nombreux : arthrite, sténose spinale, ostéochondrose. Dans ce cas, la douleur devient constante, tirant et peut augmenter non seulement avec un mouvement brusque d'haltérophilie, mais aussi avec la toux et les éternuements.

Dans la plupart des cas, après un diagnostic et un traitement minutieux des processus inflammatoires, une activité physique modérée et des procédures physiothérapeutiques spécialement sélectionnées peuvent soulager la maladie.

Processus inflammatoires

La radiculite ou l'inflammation du nerf sciatique peuvent également causer de graves maux de dos. Des sensations douloureuses sont généralement données au sacrum, aux fesses, à la cuisse et même au bas de la jambe. De plus, vous pouvez ressentir des engourdissements et des picotements dans les muscles des jambes et du dos. L'automédication dans ce cas est catégoriquement contre-indiquée : un spécialiste doit diagnostiquer avec précision la cause de la douleur et prescrire des médicaments adaptés.

Maladies des organes pelviens

Souvent, le mal de dos n'a rien à voir avec le dos lui-même. Les douleurs tiraillantes dans cette zone peuvent être des symptômes d'une variété de maladies des organes internes. Par exemple, lithiase urinaire, tumeurs bénignes et malignes, inflammation des organes pelviens chez la femme et prostatite chez l'homme.

Des maladies sexuellement transmissibles et des infections des voies urinaires de la vessie sont également signalées avec des maux de dos. Il est particulièrement utile d'être sur ses gardes si le mal de dos s'accompagne de fièvre, de frissons, de faiblesse, de problèmes de miction, de modifications de la fonction intestinale, d'un écoulement inattendu des voies urinaires ou génitales, d'un engourdissement des jambes. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin, un diagnostic et un traitement urgents sont nécessaires.

Dans tous les cas, le mal de dos est un signe très annonciateur. Même si vous êtes jeune et plein d'énergie, vous ne devriez pas blâmer l'inconfort uniquement pour les conséquences d'un surmenage ou d'une posture maladroite. Une visite chez un neurologue éliminera les problèmes graves et choisira un traitement qui rendra la capacité de se déplacer librement.